Un gouvernement progressiste-conservateur mettra en place un crédit d’impôt pour les programmes sportifs, artistiques et culturels des enfants

Plateforme15 septembre 2018

Blackville (N.-B.) :  Aujourd’hui, Blaine Higgs s’est engagé à mettre en place un crédit d’impôt pour les programmes sportifs, artistiques et culturels des enfants.

« Brian Gallant s’affaire à retirer le lait au chocolat des mains de nos enfants, soutient Blaine Higgs, chef du parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick. Je préférerais en venir au même résultat en accordant à nos enfants un accès amélioré aux activités de sports organisés et aux expériences enrichissantes que vivent les enfants lorsqu’ils participent aux activités en compagnie de leurs pairs. »

Le plan de M. Higgs comprend les éléments suivants :

Mettre en place un crédit d’impôt pour la condition physique et les activités artistiques des enfants, qui permettrait aux familles de réclamer les frais admissibles versés pour inscrire leur enfant à une activité artistique, culturelle, récréative ou de développement.

Permettre aux familles de réclamer jusqu’à 500 $ de dépenses par enfant pour des programmes d’activité physique et jusqu’à 250 $ par enfant pour des programmes d’activités artistiques, culturelles et récréatives.

Éliminer la politique 711, cette politique nutritionnelle controversée de Gallant dont la portée est si vaste qu’elle en vient même à empêcher les écoles d’organiser des ventes de pâtisseries et autres activités de collecte de fonds.

« Nous devons assurément enseigner à nos enfants l’importance d’une alimentation nutritive et de l’activité physique régulière pour obtenir de bons résultats pour la santé, fait comprendre M. Higgs. Mais nous jugeons que l’objectif, c’est de les aider à participer à des activités avec leurs pairs – et non de légiférer sur ce qu’ils trouveront sur les menus à l’école. »