Un gouvernement progressiste-conservateur diminuera le coût de propriété d’une voiture

Plateforme18 septembre 2018

Oromocto (Nouveau-Brunswick) : Au Nouveau-Brunswick, le coût d’achat et de propriété d’un véhicule est inutilement élevé. Plusieurs personnes qui achètent des véhicules d’occasion se font arnaquer en matière des taxes de vente. Un gouvernement progressiste-conservateur changerait cela.

« Qu’il s’agisse des plaques d’immatriculation à l’avant des véhicules dont nous n’avons pas besoin ou de la TVH qui est imposée sur la valeur inscrite au livre plutôt que sur le coût d’achat, les Néo-Brunswickois paient trop cher pour faire rouler leurs voitures », soutient Blaine Higgs, chef du parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick.

Aujourd’hui, M. Higgs s’est engagé à revenir à un système équitable de taxation des véhicules selon le prix d’achat afin d’éviter les problèmes de faux reçus.

Aujourd’hui, M. Higgs s’est engagé à :

Imposer la TVH sur le prix d’achat réel du véhicule;

Éliminer la plaque d’immatriculation à l’avant des véhicules;

Créer une option pour payer l’immatriculation des véhicules tous les deux ans
plutôt que chaque année;

Travailler avec les passionnés de voitures pour assurer une fiscalité équitable et faciliter le processus d’immatriculation.

« Nous cherchons des manières d’aider les Néo-Brunswickois à empocher davantage de l’argent qu’ils ont durement gagné, affirme Higgs.  « Les gens paient déjà trop d’impôts. Ils devraient pouvoir acheter et immatriculer leurs véhicules avec autant de commodité et de la façon la moins coûteuse possible. »