Notre parti

Nos priorités

Une économie plus forte

 

Nous avons choisi de profiter des occasions qui s’offrent à nous – de développer nos ressources naturelles, de promouvoir l’innovation et de mettre en place les stratégies économiques qui permettront aux entreprises de croître et de créer des emplois. Nous disons oui au retour de nos gens à la maison et à un avenir prometteur pour notre province.

Des familles plus fortes

 

Avec des investissements supplémentaires dans les soins de santé, les programmes sociaux et l’infrastructure, nous améliorons la qualité des Néo-Brunswickois et des Néo-Brunswickoises mais surtout celle de nos familles, nos aînés et de nos plus vulnérables.

Un avenir plus fort

 

Nous croyons que le Nouveau-Brunswick a un avenir prometteur et prospère. En créant une atmosphère propice à nos ressources humaines afin d’exploiter leur talent, nous pouvons construire avec eux une province ou il fera bon vivre et élever une famille tout en laissant un héritage à nos enfants et petits-enfants. Il est temps. C’est le temps du Nouveau-Brunswick.

Sur les enjeux

Le taux d’alphabétisation au Nouveau-Brunswick est inacceptable. Il est inférieur à 50 % et constitue un obstacle clair et actuel à la capacité de la province à faire des progrès. Pour résoudre ce problème, la politique éducative de notre gouvernement doit être axée sur un programme scolaire qui donne la priorité à l’alphabétisation. Nous devons faire davantage pour enseigner à nos enfants à lire.
Les résultats scolaires ne sont tout simplement pas satisfaisants. Que devons-nous faire de notre système déficient? Il semble que nous ayons jeté de l’argent par les fenêtres. Depuis 2006, nous avons augmenté les dépenses publiques en éducation, par élève, de 30 %, et pendant ce temps les inscriptions ont chuté de près de 14 %. Au Canada, seuls le Manitoba et la Saskatchewan dépensent plus par élève. Nous remanions notre système depuis 35 ans et n’avons pas encore résolu le problème. Nous devons faire davantage pour donner les moyens aux enseignants de réinventer les salles de classe.
Le patrimoine culturel du Nouveau-Brunswick englobe les cultures autochtone, anglaise et française. La réalisation de notre plein potentiel en tant que province est conditionnelle à ce que chacune de ces cultures puisse s’épanouir et à ce que nous nous dotions d’une vraie capacité bilingue grâce à notre système d’éducation. Nous devons faire davantage pour aider les jeunes à devenir bilingues.

Les dernières nouvelles